Job 38 42 Analysis Essay Angela Ashes Poverty Essay Writing Essay About Nonfiction Book Carper's Ways Of Knowing Essay Writing Essay On Frankenstein On Thematic Bob Essay Writing Bankers Adda

Entre Choc(s)

Durée 45’’

Simultanéité d’actions entre corps, espace, et son : chaque élément devenant partie intégrante d’un ensemble qui se voudrait « diffracté », mis en morceau, chacun entrechoquant l’autre. Cet autre, devenant source du dépaysement, élément déclencheur de tout évènement créateur.

Cette rencontre sur ce lieu du doute, d’incertitudes et de fragilité, permet de tisser un espace dont les composantes dissemblables charrient chacun leur(s) espace(s) mémoire(s) « acquise au cours et au prix d’une errance ou d’un déracinement individuel, soudaine en même temps que patiemment recomposée, trop vivace et parfois perturbante» (Edouard Glissant).

Ces corps réceptacles viennent s’échouer tel le ressac contre des objets dont les temporalités diverses, sortes de contre-points et contretemps, permettent d’entrer dans la contemporanéité tout en gardant ce qui fait de nous des êtres singuliers.

PALIMPSESTE – PALIMGENESIS – MEMOIRE – TRACE – ANTI-MEMOIRE – HETEROGENEITE – SILENCE – VIDE

Le projet est né autour d’une exposition de Valérie JOHN à l’Habitation Clément en Martinique (ancienne habitation sucrière du temps de l’esclavage). La réflexion artistique s’est portée sur le reéclairage des espaces de Mémoire, de toutes les Mémoires (des corps).

 

Chorégraphie & Direction artistique : Christiane Emmanuel
Scénographie : Valérie John Artistes :
Danseuse : Christiane Emmanuel
Paroleur : Christophe Rangoly « Papa Siam »
Contrebassiste : Eric Vinceno
Musique : Eric Vinceno
Lumière et Direction technique : Dominique Guesdon
Costumes : Sylviane Gody